C’est le “concept du moi” (ego) qui produit la peur (la peur est engendrée par l’égoïsme), qui est le repentir du shirk.