Celui qui trompe est lui-même le perdant, et non celui qui est trompé.